Amnistie internationale Canada francophone
   Pour nous joindre | SUIVEZ-NOUS SUR : FacebookTwitterYou Tube
Avouez! La torture, c'est inhumain. Campagne 2013
Téléchargez la campagne

© Osmen Orsal/Reuters
Des réfugiés et des migrants sur une autoroute près d'Edirne, en Turquie, le 19 septembre 2015. Des centaines de réfugiés se sont rassemblés à Edirne en septembre 2015. Ils ont réclamé le droit de passer la frontière entre la Turquie et la Grèce et d'entrer dans l'Union européenne, au lieu de devoir payer des passeurs et faire la dangereuse traversée de la mer Égée.


spacer


« J’ai entendu dire qu’ils enlèvent les enfants et violent les femmes. J’avais très peur. Le
bruit des bombes effrayait beaucoup mon
fils... J’avais peur pour mon fils donc je l’ai
emmené en Jordanie. »

- Nadia, mère d’un garçon de 14 ans, a raconté à Amnesty International




AGISSEZ!
• Canada : leader sur la question des réfugiés?
• Le Canada doit accepter 25 000 réfugiés d'ici fin 2015 (Action terminée)
• #RéfugiésBienvenus
• Ouvrons les portes du Canada aux réfugiés syriens (Action terminée)
• Les réfugiés et migrants lancent un SOS à l’Europe (Action terminée)

Canada : leader sur la question des réfugiés?

E-PÉTITION
Il est temps que le Canada assume un rôle de leader


J'AGIS

 

© Giles Clarke/Getty Images Reportage
Réfugiés qui attendent que leur demande soit traitée à l'extérieur du centre de transit de Presevo à Presevo, en Serbie, lundi 5 octobre 2015 .

Le petit Alan Kurdi, trois ans, s’est échoué sur une plage de Turquie le 2 septembre 2015. Sa famille n’est qu’une parmi des milliers qui ont fui le brutal conflit sévissant en Syrie, pour rechercher la sécurité en Europe et au Canada.

Les Canadiens ont exprimé beaucoup de bonne volonté suite à cette tragédie, en offrant de parrainer et de venir en aide à ces réfugiés. La promesse faite par le nouveau gouvernement de réinstaller 25 000 réfugiés syriens d’ici la fin de 2015 démontre de l’ouverture et elle donne le signal d’une amélioration des politiques du Canada en matière de réfugiés.

Afin de respecter cette promesse, des ressources importantes seront nécessaires pour assurer le succès de ces réinstallations, et pour garantir qu’elles seront durables et réalisées sans aucune discrimination. Alors que l’on entrevoit pas de dénouement à cette crise, le Gouvernement devra également procéder à l’élaboration de projets à plus long terme en vue de fournir d’importants efforts de réinstallation dans les années à venir, et pour s’assurer que cela ne se fasse pas aux dépens des réfugiés provenant d’autres régions du monde.

Le conflit en Syrie a provoqué la plus importante crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Plus de quatre millions de personnes ont fui les combats et cet exode se poursuit à tous les jours. La plupart de ces réfugiés se trouvent en Turquie, au Liban et en Jordanie, des pays voisins où les ressources ont été sollicitées au-delà du point de rupture.

De plus en plus de réfugiés sont confrontés au dilemme de demeurer dans une situation désespérée ou d’entreprendre de terrifiants périples au risque de leur vie pour échapper à d’interminables souffrances.

En 2015, plus de trois mille personnes ont perdu la vie entassées dans des camions ou dans des bateaux surchargés en route pour l’Europe. Ce n’est cependant pas le seul risque auquel elles sont exposées. Alors que certaines d’entre elles sont les bienvenues sur leur nouvelle terre d’accueil, d’autres au contraire sont plutôt arrêtées et détenues.

Il est urgent d’apporter une solution internationale à cette crise mondiale. Il est grand temps que le Canada adopte un rôle de leader dans l’élaboration et la coordination d’une approche internationale à cette crise, qui soit à la fois plus cohérente et fondée sur les droits humains.

Participez. Pour d'autre. Avec d'autre.

© Amnistie internationale Canada francophone 2012